Vous êtes ici

Contribuer à la reconnaissance des compétences des jeunes en services civique

18.02.2020 Actualités

Et si un jour, chaque jeune pouvait consacrer une étape de sa vie à la collectivité ? Porté par Unis-Cité depuis 1995, cet objectif se concrétise avec la mise en place, depuis 2010, d’un programme national de Service civique en France. En 2017, plus de 79 000 jeunes avait commencé un service civique dans l’année (INJEP, 2018)(1). Mais, une fois leur mission terminée, que se passe-t-il pour les jeunes ? Avec le soutien du FSE, Unis-Cité s’engage pour la professionnalisation des volontaires, en région Auvergne Rhône-Alpes.

Au cours d’un service civique, chaque jeune est mis en situation d’acteur. Pendant une période 6 à 9 mois, ils et elles travaillent au développement de projets d’intérêt général sur des thématiques variées : lutte contre la précarité et l'exclusion, développement durable, lien intergénérationnel, culture ou encore citoyenneté.

Les jeunes sont immergés dans le monde professionnel : ils sont à la fois au contact de professionnels, de structures d'accueil et du public. Ces expériences de vie contribuent au développement de leurs compétences par l’acquisition, dans l’action, de connaissances techniques, de méthodes de travail, et de savoir-être (posture professionnelle, attitude de travail, comportements, etc.).

[1] https://injep.fr/publication/le-service-civique-en-chiffres/

FSE - Candidater et gérer
Découvrez le portail des fonds européens