Vous êtes ici

La vie des femmes et des hommes en Europe : l'emploi

16.12.2018 Vu sur le web

En un siècle, la situation des femmes dans la famille, dans l’activité et dans l’emploi s’est profondément transformée. En effet, d’abord marqué par la scolarisation des filles, le XXe est le siècle où se posent les fondations de l’égalité des droits entre les femmes et les hommes : droit de vote des femmes, évolutions du droit de la famille et maîtrise de la procréation, suppression des obstacles à leur insertion sur le marché du travail, lois sur l’égalité professionnelle, etc. Est-ce que pour autant l’égalité professionnelle femmes-hommes est désormais un acquis ? Eurostat fait le point dans sa publication numérique La vie des femmes et des hommes en Europe— un portrait statistique.

Le nombre d'enfants, une variable discriminante face à l’emploi Pour aller plus loin La vie des femmes et des hommes en Europe

Le taux d’emploi apparaît comme une variable qui marque une différenciation entre les femmes et les hommes. En effet, au niveau de l’Union européenne, le taux d'emploi des hommes en 2017 reste ostensiblement plus élevé (73 %) que celui des femmes (62 %). Cette différence est, en plus, accentuée avec le nombre d'enfants. En effet, le taux d'emploi des femmes sans enfant s'élève en 2017 à 66 %, contre 74 % pour les hommes. Avec un enfant, on mesure une augmentation de l’employabilité statistique, avec 71 % pour les femmes et 86 % pour les hommes. C’est à partir de deux enfants que les écarts se creusent : si le taux d'emploi reste à 72 % pour les femmes, il monte à 90 % pour les hommes. Avec trois enfants ou plus, la balance est encore plus déstabilisée puisque le taux d'emploi baisse à 57 % pour les femmes contre 85 % pour les hommes. La tendance est observable dans une large majorité d'États membres.

 

La question du temps partiel…

Le travail à temps partiel est un aspect important de la conciliation entre le travail et la vie familiale. Ce phénomène n'est pas également réparti entre femmes et hommes : dans l'Union européenne, en 2017, 32 % des femmes travaillent à temps partiel, contre seulement 9 % des hommes. Cette proportion évolue selon les pays, avec la part la plus élevée des femmes à temps partiel aux Pays-Bas (76 %), en Autriche (47 %) et en Allemagne (46 %) et pour les hommes aux Pays-Bas (27 %) et au Danemark (16 %).

Et le chômage ? Pour aller plus loin L'éducation : des différences entre les femmes et les hommes ?

Il semblerait que le taux de chômage, quant à lui, serait un élément moins discriminant parce que dans l'Union européenne en 2017, il s’élevait à 7,9 % pour les femmes et 7,4 % pour les hommes. Néanmoins, les écarts sont forts entre les différents États membres.  Si dans 13 États le taux de chômage est plus élevé pour les femmes, dans douze autres, il est plus élevé pour les hommes et égal en Belgique, Luxembourg et Pologne. Dans les pays où le taux de chômage est plus fort pour les femmes, les plus grandes différences sont observées en Grèce (26,1 % pour les femmes, 17,8 % pour les hommes) et en Espagne (19,0 % et 15,7 %). Dans le cas inverse, les plus grandes différences sont observées en Lituanie (5,7 % pour les femmes, 8,6 % pour les hommes) et en Lettonie (7,7 % et 9,8 %)..

Pour en savoir plus, découvrez l’intégralité de l’ouvrage La vie des femmes et des hommes en Europe— un portrait statistique.

 

FSE - Candidater et gérer
Découvrez le portail des fonds européens