Vous êtes ici

Les influences des origines sur le niveau de vie, une étude par France Stratégie

22.07.2020 Vu sur le web

Quelle est la mesure d’influence du lieu dans lequel a grandi une personne sur son niveau de vie ultérieur et sur son avenir professionnel ? C’est à cette question de discrimination par les origines que tente de répondre France Stratégie à travers un segment précis de la population, les enfants d’ouvriers ou d’employés nés entre 1970 et 1988.

L’étude constate que les perspectives de revenus à l’âge adulte augmentent avec le niveau de richesse du territoire d’origine. A titre d’exemple, l’écart entre le revenu moyen de la population étudiée en Île de France et Nord-Pas-de-Calais est de 260 euros par mois, soit 16 % du niveau de vie médian des enfants d’ouvriers ou d’employés de ces générations. Se combinent ici également plusieurs facteurs comme l’accès à l’enseignement supérieur ou le taux de mobilité vers des régions à plus haut niveau de vie, facteurs dont l’importance fluctue selon les territoires. Ainsi certaines régions au niveau de richesse intermédiaire – Auvergne, Franche-Comté, Limousin – offrent à ces enfants d’origine modeste qui y ont grandi des perspectives de revenus plus favorables qu’aux résidents de ces territoires.

Pour résorber ces inégalités des chances au sein des agglomérations, les leviers éducatifs, la promotion de la mixité sociale et la lutte contre les discriminations selon l’origine migratoire constituent les principales pistes à privilégier. L’amélioration des perspectives des enfants d’origine modeste des régions pauvres nécessiterait en revanche d’agir sur les marchés du travail locaux, notamment pour les travailleurs les moins qualifiés

FSE - Candidater et gérer
Découvrez le portail des fonds européens