Vous êtes ici

Axe 1 : accompagner vers l'emploi les demandeurs d'emploi et inactifs, soutenir les mobilités professionnelles et développer l'entrepreneuriat

L'axe 1 du programme soutient les actions d’accompagnement elles-mêmes (expérimentations…) et l’ingénierie (professionnalisation, amélioration des compétences des structures accompagnatrices). On fait le point.

La France se caractérise par un taux d’emploi plus faible aux deux extrémités de la vie active : moins d’un jeune actif sur deux et moins d’un senior sur deux sont en emploi en 2012. En effet, si le taux d’emploi des seniors a très sensiblement progressé, malgré la crise, il reste toutefois inférieur à la moyenne européenne. Ce taux d’emploi est, en outre, plus faible pour les femmes. Les seniors sont aussi davantage touchés par le chômage de longue durée : 60,7 % des demandeurs d’emploi âgés de 55 à 64 ans sont au chômage depuis au moins un an en 2012.

Par ailleurs, le taux d’emploi est particulièrement faible pour les catégories de la population active les moins qualifiées. En 2012, le taux d’emploi annuel moyen est de 54,7 % pour les niveaux de 0 à 2, en baisse de 2,1 points entre 2008 et 2012. Le taux d’emploi annuel moyen des plus qualifiés (niveaux 5 à 8) atteint quant à lui 81,4 % en 2012. L’accompagnement renforcé vers l’emploi est donc une priorité dans le programme opérationnel national 2014-2020.

Le marché du travail est par ailleurs très segmenté avec les travailleurs bien intégrés au marché du travail (insiders) bénéficiant d’un emploi stable et les travailleurs en situation précaire (outsiders) dont la trajectoire professionnelle est caractérisée par de multiples ruptures. Cette tendance est renforcée par un recours croissant à des contrats dits « atypiques », tels que les contrats de très courte durée.

L'axe 1 en bref

Objectif : l’accès à l’emploi

 

4 priorités : faciliter l’accès à l’emploi pour les personnes les plus éloignées du marché de l’emploi, moderniser et améliorer l’accompagnement, promouvoir et inciter à la création et à la reprise d’activités, lutter contre le décrochage scolaire

 

Types d’actions soutenues : les actions d’accompagnement elles-mêmes (expérimentations…) et l’ingénierie (professionnalisation, amélioration des compétences des structures accompagnatrices)

 

Principaux publics cibles :

  • demandeurs d’emploi et inactifs notamment jeunes et seniors, moins qualifiés, femmes en congés parental, personnes confrontées à la récurrence du chômage, personne en activité réduite subie, public habitant les quartiers prioritaires de la politique de la ville à la recherche d’un emploi
  • jeunes en risque de décrochage prioritairement dans les zones présentant des risques sociaux de décrochage
  • salariés et bénévoles des structures spécialisées dans le champ de la création/reprise d’activités et de la consolidation des activités
  • conseillers du service public de l’emploi entendu au sens large

Enveloppe financière : 453,7 M€, soit 16 % du FSE (PON 2014-2020)

Priorités d’investissement et objectifs de l'emploi
L'axe 1

Il se décline en plusieurs priorités d’investissement et objectifs spécifiques.

L’objectif principal : l’accès à l’emploi

L’ambition de cet axe 1 est double :

  • faciliter le retour à l’emploi des demandeurs d’emploi et des inactifs, notamment les plus fragilisés. Cela passe notamment par un accompagnement plus personnalisé, une aide à la mobilité, par l’incitation à l’entrepreneuriat ou au travail indépendant ou encore par une amélioration des méthodes employées par les structures accompagnantes.
  • réduire le décrochage scolaire et améliorer l’orientation des jeunes.

Les actions soutenues à ce titre viseront principalement les demandeurs d’emploi et les inactifs, notamment les jeunes et les seniors, les moins qualifiés, les femmes en congés parental ou sortant de congé parental, les personnes confrontées à la récurrence du chômage, les personnes en activité réduite subie, les publics habitant les quartiers prioritaires de la politique de la ville à la recherche d’un emploi…

Qu’est-ce qu’un bon projet dans cet axe ?

Les projets sont éligibles selon les critères de sélection suivants :

  • la simplicité de mise en œuvre
  • la valeur ajoutée apportée par le FSE au regard des dispositifs relevant du droit commun
  • la prise en compte des priorités transversales : égalité hommes/femmes, égalité des chances, lutte contre les discriminations, vieillissement actif
  • les opérations innovantes sont privilégiées
  • la capacité de l’opérateur à mettre en place une action soutenue par les fonds européens
  • l’analyse en termes de coûts/avantages pour les opérations de petite envergure

Pour en savoir plus sur les priorités d'investissement

Synthèse de l’axe 1 du POn FSE 2014-2020

FSE - Candidater et gérer
Découvrez le portail des fonds européens