Vous êtes ici

Programmes nationaux du FSE : où en est-on après 2 ans de mise en œuvre ?

29.12.2016 Actualités

Un peu plus de 2 ans après leur lancement, les programmes1 du Fonds Social Européen en France ont programmé 26 % des crédits mis à disposition par l’Union européenne, soit plus de 2 Mds€, ce qui les place au-dessus de la moyenne européenne (22 %). Le Programme opérationnel national FSE « Emploi et Inclusion » a déjà atteint 27,5 % de programmation de sa maquette. Petit tour d’horizon des chiffres disponibles à la mi-décembre 2016.

7 000 opérations programmées depuis 2014

Près de 7 000 opérations ont d’ores et déjà été sélectionnées depuis 2014, principalement sur les thématiques de l’accompagnement des demandeurs d’emploi, de l’appui à la création d’entreprises, de la formation des salariés (PON FSE), des demandeurs d’emploi et des jeunes (Conseils régionaux). Autre constat : le FSE contribue à renforcer l’offre d’insertion et la levée des freins sociaux à l’emploi sur les territoires, avec un fort investissement des conseils départementaux, des métropoles et des PLIE.

 

S’agissant de l’Initiative pour l’Emploi des Jeunes (IEJ), la programmation dépasse 102 % (soit 630 M€ de FSE et d’IEJ), alors que la moyenne européenne est à 70 %. Cette programmation de la totalité des crédits disponibles témoigne de la volonté de la France à s’engager fortement dans la lutte pour l’emploi des jeunes en Europe.

Parmi les 750 opérations financées au titre de l’IEJ, on trouve principalement des parcours individualisés et personnalisés vers l’emploi des jeunes NEET, des actions de formation des jeunes par les Conseils régionaux ou des mesures en faveur de l’apprentissage. Point remarquable : le développement d’actions de repérage innovantes portées par des associations ou des centres d’actions sociale pour aller chercher des jeunes peu connus du service public de l’emploi.

Au-delà des actions innovantes, le Programme national IEJ, c’est avant tout l’engagement du Service Public de l’Emploi avec Pôle emploi, la Garantie Jeunes et les Missions locales représentent à eux seuls les 2/3 des participants.

 

Déjà 1 million de personnes bénéficiaires du soutien de l’Europe

Le FSE en France, c’est déjà 1 million de personnes participants qui ont bénéficié des projets soutenus (dont 800 000 sur le seul Programme opérationnel national « Emploi et Inclusion »).

Si, pour les actions FSE, souvent ciblées sur des populations très éloignées de l’emploi, le taux d’emploi est plus faible (autour de 30 %, en phase avec les résultats de la programmation précédente), le Programme opérationnel national FSE touche, dans plus de 50 % des cas, des bénéficiaires des minima sociaux et des publics pas ou peu qualifiés.

 

Des sorties positives pour les jeunes NEET dans un cas sur deux

Pour l’Initiative pour l’Emploi des Jeunes, ce sont déjà 215 000 participants dont 55 % sont sortis des opérations avec un emploi (33 %) ou une formation (14 %) à la clé. Autre fait remarquable, on note une trajectoire d’insertion durable puisque le taux d’emploi atteint 50 %, 6 mois après la sortie des opérations (sur le PO IEJ). Dans 80 % des cas, l’emploi occupé à 6 mois est un emploi de qualité (temps complet, CDI ou CDD + 6 mois, rémunération supérieure au SMIC, qualification du poste correspondant aux qualifications de la personne).

 

Pour en savoir plus 

Consultez l’avancement des programmes par objectif thématique et priorité d'investissement sur europe-en-France.gouv.fr, le site portail des fonds européens en France.

 

1 Pour la programmation 2014-2020, la dotation de la France atteint 6 milliards d’euros de FSE et 310 millions d’euros d’Initiative pour l’Emploi des Jeunes, répartie entre 33 programmes opérationnels FSE gérés par 23 autorités de gestion : 2 programmes nationaux de l’Etat (DGEFP), PON FSE (2,9 Mds €) et PO IEJ (434 M€) ; 5 programmes outre-mer de l’Etat (préfets et Dieccte) pour près de 1 Md€ ; 23 programmes FEDER-FSE des conseils régionaux, en Métropole et outre-mer, pour 2 Mds€.

FSE - Candidater et gérer
Découvrez le portail des fonds européens