Vous êtes ici

Tout comprendre sur l’Initiative pour l’emploi des jeunes (IEJ)

L'Initiative pour l’emploi des jeunes finance les actions en faveur des jeunes de moins de 30 ans qui ne sont ni en emploi, ni en études, ni en formations (NEET). Ce fonds, abondé par le FSE, a pour objectif de renforcer et proposer à tous les jeunes une modalité renouvelée d'insertion socio-profesionnelle. 

L’Initiative pour l’Emploi des Jeunes (IEJ) est un levier financier, mis en place par l'Union européenne, afin de mettre en œuvre de la Garantie européenne pour la jeunesse, élaborée suite à la crise de 2008 et son impact sur les jeunes,la Garantie européenne pour la jeunesse vise à proposer à chacun une solution professionnelle de qualité ( emploi, formation, stage, alternance) dans les quatre mois suivant la fin de sa scolarité ou la perte de son emploi. 

  • Public cible : tous les jeunes âgés de moins de 30 ans sans emploi et ne suivant ni études ni formation (NEET).
  • Enveloppe financière : 620 M€ sur 2014-2016 dédiés à la lutte contre le chômage des jeunes (310 M€ d’IEJ adossés à 310 M€ de FSE) et 161 M€ pour 2017-2020.
  • Taux de cofinancement : 92 % maximum du coût global du projet (46 % de FSE et 46 % d’IEJ).
  • Typologies des actions soutenues : le repérage des NEET via le renforcement des dispositifs et outils existants ; l’accompagnement personnalisé des NEET dans l’élaboration de leur projet professionnel et l’accès à l’emploi ; l’aide à l’insertion professionnelle via des nouvelles possibilités d’immersion en milieu professionnel et en entrepreneuriat ; l’accès en formation certifiante, préqualifiante ou qualifiante, en particulier par une voie de deuxième chance ou par l’apprentissage.
  • Territoires éligibles  : L'IEJ s'adresse aux territoires des Etats memebres dont le taux de chômage des jeunes dépasse 25 %. En France, l'IEJ est l'outil au service de 14 régions et 8 départements.

Régions : Alsace, Aquitaine, Auvergne, Bourgogne, Centre, Champagne-Ardenne, Haute-Normandie, Languedoc-Roussillon, Nord-Pas-de-Calais, Picardie, Guadeloupe, Guyane, Martinique et Réunion.

Départements : Bouches-du-Rhône, Var, Haute-Garonne, Seine-Saint-Denis, Moselle, Meurthe et Moselle, Haute Corse et Corse du sud.

L’IEJ dans les Départements et Régions d’Outre-Mer

Etant donné la situation des jeunes ultramarins sur le marché du travail, une part importante des crédits IEJ en France a été allouée aux 5 DROM et à Saint-Martin.

En savoir plus
  • Taux de confinancement: Un projet peut-être cofinancé à 92 % maximum de son coût global (46 % de FSE et 46 % d'IEJ).
  • Gestion des lignes lignes de partage : l'état gère 65 % de l'IEJ et les régions 35 % dans le cadre de leur PO interfonds FEDER-FSE (sauf pour la Réunion, Mayotte, la Guyane et les Bouches-du-Rhône).

Principes de l'IEJ national

Le ministère du Travail, la Délégation générale à l'emploi et à la formation professionnelle (DGEFP) sont chargés de la gestion nationale de l'initiative pour l'emploi des jeunes. L'IEJ constitue un levier en appui de la stratégie nationale en faveur des politiques publiques d'emploi des jeunes NEET. 

Les actions de l' IEJ national s’articulent autour des 3 objectifs du Plan national Garantie pour la jeunesse :

  • le repérage des jeunes NEET, via le soutien des dispositifs existants (plateformes de suivi des décrocheurs de l’éducation nationale, service militaire adapté Outre-Mer...) et en s’appuyant sur le service public de l’emploi (notamment Pôle Emploi et les missions locales)
  • l’accompagnement suivi et personnalisé qui a pour but de faire un bilan de compétences et de fournir l’appui nécessaire à la recherche d’une solution d’emploi, de stage ou de formation, tel que prévue par la Garantie pour la jeunesse
  • la facilitation de l’insertion professionnelle qui regroupe la formation qualifiante (jeunes en emploi d’avenir, appui à l’entreprenariat, service militaire adapté dans les DOM…) et la mise en situation professionnelle (service civique en alternance, mobilité géographique des apprentis…)

Projets soutenues par l'IEJ en France 

En quatre ans de mise en place (2014-2018), plus de 500 000 jeunes ont été soutenus par l’IEJ, sur les 1,3 million de NEET identifiés par le ministère du Travail (janvier 2018). Les 2/3 des 500 000 jeunes accompagnés l’ont été dans le cadre de l’IEJ géré par l’État

Programme opérationnel au titre de l'objectif "Investissement pour la croissance et l'emploi"
Mise en oeuvre de l'initiative pour l'emploi des jeunes en métropole et outre-mer
FSE - Candidater et gérer
Découvrez le portail des fonds européens