Vous êtes ici

Les Papillons blancs, prix du public aux Trophées FSE 2017 !

21.11.2017 Actualités

Le « dispositif NEET » a vu le jour en septembre 2016 au sein de l’association parentale pour les personnes en situation de handicap mental « Les Papillons Blancs de Roubaix-Tourcoing ». Ce dispositif a pour objectif de détecter et évaluer parmi un public de jeunes NEET* la déficience intellectuelle. Puis de diriger vers les structures d’accompagnement adaptées à leur handicap pour construire un parcours de réinsertion personnelle et professionnelle.

Reconnaître le handicap pour renaître

La force des mots. De cancres à handicapés, le pas du diagnostic qui change tout. L’association « Les Papillons Blancs de Roubaix-Tourcoing » a mis en place en septembre 2016 un dispositif spécifiquement dédié aux NEET* qui permet d’évaluer et diagnostiquer des jeunes entre 16 et 25 ans, sortis des systèmes traditionnels et jugés sans solution. Fabrice Rémy, Chef de service à l’association « Les Papillons Blancs de Roubaix-Tourcoing » explique la création de ce dispositif propre : « Au sein de l’association, nous avons un service, le SESSAD** Pro, dédié à la formation et l’insertion professionnelle de jeunes qui ne sont pas en institutions spécialisées mais qui ont néanmoins besoin d’un étayage pour avancer. Au fil du temps, nous avons été de plus en plus sollicités par les Missions Locales, l’Éducation Nationale, les clubs de prévention, centres d’insertion, pour accompagner des jeunes présentant des difficultés de compréhension, d’intégration, d’autonomie mais n’étant pas encore évaluées ou diagnostiquées. Nous avons réalisé qu’il existait un vrai manque en matière de détection de la déficience intellectuelle et du handicap qu’elle implique. Le dispositif NEET est né dans ce contexte. »

Chaînon manquant entre des jeunes désemparés et les services d’aide adaptés, le dispositif NEET a vocation à détecter, évaluer puis accompagner dans la régularisation de leur situation ces jeunes qui ne trouvent place dans aucun service de droit commun, avant de les diriger vers les relais idoines qui les accompagnent ensuite sur le chemin de la reconstruction personnelle et professionnelle. Les Papillons Blancs de Roubaix-Tourcoing travaillent étroitement avec des relais et partenaires (services et établissements associatifs d’accompagnement tels que SISEP, SAVS, SAMSAH***, ainsi qu’avec les ESAT**** et chantiers d’insertion, et structures d’hébergement spécialisées.

dispositif NEET

Pour Fabrice Rémy, la reconnaissance du handicap est un premier pas essentiel dans le parcours de ces jeunes : « Nous rencontrons des laissés pour compte à qui l’on a souvent dit qu’ils étaient juste mauvais à l’école. En réalité, toute la difficulté réside dans ce manque de détection du handicap. Non-diagnostiqués, ces jeunes ont bâti un parcours faussé, basé sur l’incompréhension. Certains ont été mis dehors par leur famille. Dans de tels contextes, le pas vers la délinquance est très facile à franchir. » Depuis septembre 2016, l’association a évalué plus de 70 jeunes et en accompagne une cinquantaine. Les objectifs fixés sur deux ans ont été atteints en à peine un an tant il existait un manque à combler. Éducatrices spécialisées, chargé d’insertion, psychologue, assistante sociale travaillent de concert, tôt et tard, et le week-end parfois, car il faut de la réactivité pour gérer ces profils. Priorisation des freins, apprentissage, accompagnement pour lever un à un les obstacles et reconstruire la confiance. « Il faut du temps. » témoigne Fabrice Rémy. « L’enjeu est de restaurer des jeunes abîmés par un système qui les a mal compris. Diagnostiquer un handicap pourrait sembler stigmatisant. En réalité, cela atteste d’une réalité, pour le jeune mais aussi pour sa famille. Cela permet d’officialiser la situation, d’accéder au bon accompagnement, et de remettre le pied à l’étrier de ces jeunes qui sont souvent tout à fait capables de travailler. »

Il existe de grandes victoires. Des contrats d’apprentissages, des embauches, de la confiance retrouvée qui enclenche une dynamique positive. Pour autant, l’accompagnement ne peut s’arrêter à la signature d’une convention de stage ou d’un contrat d’apprentissage. La formation et le travail sont des étapes essentielles mais qui ne règlent pas tout. Fabrice Rémy explique : « Les difficultés ne s’évaporent pas à la signature d’un contrat. Le jeune, et aussi souvent son environnement, ont besoin d’être accompagnés dans la durée pour lever tous les freins qui pourraient mettre en échec la sortie positive. Il ne faut pas perdre de vue qu’on ne se débarrasse jamais de son handicap. On fait avec. » Mesure d’insertion mais aussi de protection vis-à-vis d’un environnement souvent malmenant, le dispositif NEET intervient comme un révélateur. En posant les bons mots sur une situation, en dirigeant vers les structures adaptées, en enlevant un à un les cailloux qui pèsent lourd dans le sac de ces jeunes, il les accompagne dans la durée. « Avec ces cailloux, nous construisons des parcours où la fragilité reste mais où un message fort est envoyé à ces jeunes : vous êtes capables. »

 

*NEET : acronyme de Not in Education, Employment or Training, il désigne les personnes ni étudiantes, ni employées, ni stagiaire.
**SESSAD : Service d’Éducation Spécialisée et de Soins à Domicile
*** SISEP, SAVS, SAMSAH :
SISEP > Service d’Insertion Sociale et Professionnelle
SAVS > Services d’Accompagnement à la Vie Sociale
SAMSAH > Service d’Accompagnement Médico-Social pour Adulte Handicapé
****ESAT : Établissement et Service d’Aide par le Travail

FSE - Candidater et gérer
Découvrez le portail des fonds européens