Vous êtes ici

Paroles d’experts : La valeur ajoutée du Fonds Social Européen

26.06.2018 Rencontres FSE

Ces dernières années, le concept de valeur ajoutée européenne a pris une place croissante dans les débats communautaires. A travers une interview, Eulalia Rubio, Chercheuse sénior à l’Institut Jacques Delors et Marjorie Jouen, Conseillère dans le même institut reviennent sur le concept de la valeur ajoutée européenne et proposent un cadre méthodologique permettant de concilier les diverses acceptions et rendre compte de la dimension politique et stratégique de l’action européenne.

 

La Commission européenne souhaite investir dans des domaines dans lesquels l’Union peut offrir une réelle « valeur ajoutée européenne » (VAE) par rapport aux dépenses publiques au niveau national. La mise en commun des ressources doit permettre d’obtenir des résultats que les États membres ne pourraient obtenir seuls. A ce titre, le concept de valeur ajoutée a pris une place croissante dans les débats communautaires à mesure de l’intégration européenne pour s’imposer comme la notion permettant de dépasser la traditionnelle opposition entre contributeurs nets et bénéficiaires nets du budget européen. Néanmoins, aucune définition institutionnelle n’est arrêtée.

C’est la raison pour laquelle la Direction générale à l’emploi et à la formation professionnelle (DGEFP), à la fois autorité de gestion et autorité de coordination du FSE en France, a souhaité apporter des éléments d’analyse permettant d’alimenter un cadre conceptuel de la valeur ajoutée qui soit adapté au FSE et permettre ainsi une meilleure analyse et évaluation. A cette fin, la DGEFP a opté pour une approche alliant rigueur académique et diversité des points de vue, concrétisée dans la rédaction de deux  notes portant sur la valeur ajoutée européenne du Fonds Social Européen. La note de Marjorie Jouen et Eulalia Rubio, respectivement conseillère et chercheuse à  l’Institut Jacques Delors, offre une mise en perspective historique du concept de la VAE par l’Union européenne et du FSE afin de mieux penser son évaluation future. Yusuf Kocoglu, maître de conférence en économie à l’université de Toulon, aborde la notion de valeur ajoutée sous l’angle économique et analyse l’impact du mécanisme du fonctionnement du mécanisme de subvention du FSE sur l’objectif de convergence économique et sociétal.

 

Retrouvez l’interview d’Eulalia Rubio et Marjorie Jouen, auteures avec Yusuf Kocoglu de l’étude L'évaluation de la valeur ajoutée européenne du Fonds Social Européen : quelques considérations conceptuelles et méthodologiques.

 

Pour en savoir plus, téléchargez « Le concept de valeur ajoutée appliqué aux financements européens et particulièrement au FSE » - Note d’analyse théorique - Marjorie Jouen et Eulalia Rubio, Institut Jacques Delors - Yusuf Kocoglu, Université de Toulon et Laboratoire d’Economie appliquée au développement - 29 mai 2018, Ministère du travail – DGEFP.

FSE - Candidater et gérer
Découvrez le portail des fonds européens